Agilité : Mythe ou Réalité

Adopter la bonne organisation de développement logiciel est ce possible ?

En 1975, Frederick Brooks a écrit un livre sur la gestion de projets informatiques intitulé « The Mythical Man-Month (le mythe du mois-homme) ». Dans cet ouvrage, il démontrait brillamment qu’ajouter des personnes à un projet de développement le ralentissait au lieu de l’accélérer. La raison était mécanique et il démontrait que l’ajout de nouvelles personnes aboutissait à une augmentation non linéaire du temps consacré à la réalisation.

Cinq années avant le livre de Brooks (en 1970), une méthodologie de développement logiciel, appelée le « cycle » en cascade (Waterfall cycle), était inventée. Cette approche appliquait les idées de l’ingénierie (mécanique, civile, etc…) au logiciel. Le principe consistait à commencer par recueillir les spécifications, puis faire le design, puis l’implémenter, enfin le tester, et finalement obtenir un logiciel de manière linéaire.

Il a coulé beaucoup d’eau sous les ponts depuis et nous avons beaucoup appris dans le domaine du développement logiciel. Le modèle en cascade est maintenant de plus en plus désuet car il est trop rigide et irréaliste. Dans notre quotidien, les projets de logiciels sont mal définis et ont des fonctionnalités en constante évolution, ce qui ne permet pas de tout envisager dès le départ. Avec l’avènement des langages de programmation modernes de 4ième ou de 5ième génération (Java, PHP, Python, Perl, C# ou Ruby), les nombreuses bibliothèques et un nombre sans précédent d’infrastructures nous sommes arrivés à la fin des années 90 à un nouveau pallié de l’évolution de l’ingénierie logicielle.

C’est alors que sont apparues de nouvelles méthodes regroupées sous l’appellation de techniques de « conceptions agiles ». Le principe en est simple : pour concevoir un logiciel aujourd’hui, vous n’avez besoin que de quelques bons développeurs ! De plus cette approche permet aux développeurs de réajuster constamment le logiciel en fonction du marché et des exigences des clients.

Mais est-ce si simple ? (Lire la suite …) (Document au format Pdf)