Vous avez dit Technologie ?!

Je viens de lire un article concernant un problème qui serait intervenu lors d’un vote électronique des Français établit hors de France (http://www.senat.fr/questions/base/2014/qSEQ14060816S.html). En effet, la solution logicielle proposée par le ministère de l’intérieur, dépend de Java. Ce dernier n’étant pas forcément présent sur le poste des individus souhaitant voter, voir incompatible avec leur version de navigateur et/ou de système d’exploitation, un certain nombre de personnes ont rencontré des difficultés avec leur vote. Diable de diablerie de technologie logicielle !

Hors donc, Mme Hélène Conway-Mouret (Sénatrice et ministre déléguée chargée des Français de l’étranger – http://www.senat.fr/senateur/conway_mouret_helene11027h.html) « appelle l’attention de Mr le Ministre des affaires étrangère et du développement international » sur ces regrettables disfonctionnements en mentionnant l’exemple des banques en Irlande qui ont arrêté d’utiliser Java !

Nous assistons là à un nouvel épisode de la « découverte » des technologies par nos élus. À leur décharge ce n’est pas leur métier. Mais il est fort regrettable qu’ils ne soient pas entouré de véritables experts ayant « trainés » leur guêtres un peu plus spécifiquement dans les mondes du numérique.

Je n’ai pas osé écrire à Mme la Sénatrice mais voici en substance ce que j’aurais aimé lui indiquer :

  • Il est regrettable que l’Irlande vous serve d’exemple madame. En effet, si tous les établissements qui ont rencontrés les difficultés que vous mentionnez, fort à propos, avaient pris la même décision, l’informatique moderne n’existerait pas. Il faut-peut être entendre dans votre interpellation que vous auriez choisi une solution Microsoftienne ? Je salue au passage tous les pratiquants de Microsoft, autre grand parmi les grands en matière de technologies numériques. Respect donc pour des produits qui satisfont toute la planète, moi le premier
  • Il est peut être essentiel, désormais, que les élus se forment non seulement au langage usuel des TIC (les mots que nous employons) mais aussi à l’emploi des technologies du numérique (en clair le sens de ces mêmes mots). Cela leur permettrait de prendre conscience et de mesurer plus spécifiquement les choix qu’ils opèrent au quotidien en matière de solutions logicielles. Ils mesureraient la portée de leurs interrogations et auraient une écoute probablement différente de celle qu’ils ont aujourd’hui. Pointer du doigt Java ne fait avancer que les opposants aux technologies … Java. J’espère, Mme la Sénatrice, que vous êtes équipée d’un téléphone qui n’utilise pas Android ?
  • Nos « collègues » développeurs qui ont réalisés la solution que vous incriminez ont fait un excellent travail à n’en pas douter. Ont-ils au moins eu un cahier des charges clair avec l’ensemble des contraintes des cas d’usages qu’ils avaient à traiter ? Cette solution a-t-elle été confiée à un « éditeur » de solutions logicielles qui n’aurait pas manqué de peser les conséquences de ses choix technologiques ?
  • Enfin, et c’est bien plus ce point que j’aimerais porter à votre attention. Vous semblez avoir mis l’accent sur une problématique importante en matière de vote électronique, ce qui est une excellente chose. Je vous engage toutefois à prolonger votre analyse en questionnant notre « indépendance » technologique. C’est la phrase suivante de votre communiqué qui m’incite à vous orienter vers cette réflexion : « … par certains dysfonctionnements du logiciel de vote, notamment la dépendance à un logiciel extérieur (« Java ») dont il fallait installer une version obsolète ». En effet, l’évolution de Java est fixée par Oracle et nous devons tous suivre ces évolutions. Pour peu que votre solution ait été développée en 2010 (puisque utilisée en 2012) et vous voilà en 2014 devant une gestion d’obsolescence non maitrisée. Pour contrôler ce point il faut contrôler la technologie elle-même, ne pas être un simple « client » de la technologie des autres

C’est cet aspect qui me tiens le plus à cœur et qui constitue ce que certains appellent « les technologies de base » ou les « technologies clés ». Aucune n’est sous contrôle européen à ce jour. N’y a t’il pas un enjeu majeure d’indépendance et de liberté fondamentale à disposer d’une technologie européenne, complètement sous contrôle, pour alimenter des outils utilisables par les institutions œuvrant pour plus de 450 millions d’européens ? Je suis certains que si nous disposions d’EFEI (Environment For European Institutions) en lieu et place de Java ou du navigateur Triton (inspiré du dieu grec des navigateurs) en lieu et place de IE, Chrome ou Firefox nous serions bien plus à même de disposer de solutions pour tous les citoyens et de manière plus pérenne. Mais pour cela il faudrait :

  • Reprendre le contrôle de notre destin et des investissements colossaux consentis par l’Europe sur des sujets intéressants mais qui ne vont pas dans le sens de la maitrise
  • Placer enfin les technologies du numérique au centre des débats (remettre l’église eu centre du village !) en intégrant de véritables expertises pragmatiques et loin des dogmes en tout genre concernant les technologies

Ce métier n’est plus l’affaire de quelques passionnés qui ont mis la main sur un clavier à l’âge de 10 ans. Ces personnages existent encore fort heureusement pour nous tous, mais le numérique c’est désormais un métier, des méthodes, des structures, des formations et plus de 60 ans d’histoire.

Vous avez un rôle à jouer madame la Sénatrice, aider à la reconnaissance de cette filière en venant au contact de nos métiers et en les intégrant à vos réflexions. Vous constaterez alors que les TIC sont partout porteuses d’avenir et de révolutions. Le réseau existe et il est, je pense, disponible pour vous aider dans votre démarche.

P.S. : EFEI et Triton n’existe évidemment pas !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s